Evènements

Evènements de la GLMN

Voeux 2022

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                   Le 23 décembre 2021

 

Mes Bien-Aimés Sœurs et Frères,

Après une année encore éprouvante tant pour le corps que pour l’âme, nous ne pouvons qu’espérer, avec ce solstice, que la lumière revienne pour réchauffer et apaiser nos cœurs et nous apporte la joie. 

Que nos pensées fraternelles s’élèvent vers tous ceux et toutes celles qui sont dans la peine pour leur procurer réconfort et soutien. 

Entouré des membres du Conseil Fédéral, le Sérénissime Grand-Maître Jean-Marc Milan vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année.

Jean-Marc Milan

Grand-Maître de la GLMN 

 

Convent 2020

 

CONVENT 2020

                                                                                                                                                                                                                      Novembre 2020 

En raison des conditions particulières actuelles ne permettant pas de réunions en présentiel, l’Assemblée Générale de la Grande Loge Mixte Nationale, GLMN, a été organisée en mode numérique lors d’une visioconférence le 14 novembre 2020.

La participation des délégués des Loges à ce nouveau mode de fonctionnement a été remarquable et importante avec 91% de présents.

Les modifications des statuts et règlements généraux validant ce type de réunion tant pour nos Assemblées Générales (Convents) que pour le Conseil d’Administration (Conseil Fédéral) ont été adoptées.

Rapport de gestion, bilan comptable, budget prévisionnel, tout s’est déroulé en parfaite harmonie avec en moyenne 95 à 97% de votes favorables.

Quitus a été donné pour l’année écoulée au Sérénissime Grand-Maître et Président du Conseil Fédéral, Olivier Chebrou de Lespinats, qui a été réélu à l’unanimité pour une 3ème et dernière année.

 

Fédération G.L.M.N. 55 Avenue Marceau, 75116 Paris www.glmn.eu

Communiqué Attentat Nice du 29 octobre 2020

 Communiqué de Presse « Attentat du 29 octobre 2020 à Nice » 

La mort aveugle du terrorisme frappe encore par trois fois …

“Il y a des idées qui sont comme un attentat.” écrit Milan Kundera dans L’insoutenable légèreté de l’être.

Nice, ville qui a déjà payé un lourd tribut en juillet 2016, est à nouveau touchée par un attentat fauchant 3 fidèles priant dans la basilique Notre-Dame-de-l’Assomption, en plein cœur de la ville. Trois innocents dont le gardien de l'église et deux femmes qui avaient pour seul tort de vouloir venir se recueillir, et cela 13 jours seulement après l'assassinat du professeur Samuel Paty.

Nous ne pouvons feindre d'ignorer la cause de ces attentats ! Une simple caricature et la France bascule dans une tuerie vengeresse et sanglante.

Nous ne pouvons fermer les yeux sur cette ignominie répétée et répétée sans cesse !

Nous ne pouvons accepter cela au nom des principes de la République si souvent bafoués !

Ne permettons pas à la haine de s'installer … et au meurtre de faire régner la terreur.

Nous autres, maçons qui prônons la liberté de religion et d'expression, réagissons avec nos armes, nos mots, devant cette montée exacerbée de la violence et la fréquence des attaques menées contre des hommes et des femmes sans distinction de race, de religion, d'âge ou de sexe.

Les attentats ont touché la presse, les commerces, les rues, les lieux de distraction, les lieux de cultes. Aujourd'hui encore la terreur s'en prend à une église catholique, demain à une église orthodoxe, une synagogue, une mosquée, un temple protestant et pourquoi pas à nos temples maçonniques ? …

Condamnons fermement l'esprit vengeur et destructeur qui anime les intégrismes de tout bord et qui ne font qu'une basse politique de conquête au nom de leurs idées. Les guerres de religion existent … elles secouent notre civilisation.

À la lumière de la Gnose, nous autres maçons, nous devons essayer d'apaiser et diffuser une parole de paix car la guerre entraîne la guerre et la violence entraîne irrémédiablement la violence. Brisons ce cycle infernal qui entraîne la barbarie et la cruauté, sans toutefois plier l'échine.

Parlons Tolérance mais non permissivité. Évoquons la Liberté, celle qui implique le Respect de l'autre et de ses idées, mais évitons aussi les amalgames hâtifs et restons dans une lumière non voilée.

Restons vigilants face aux idéologies obscurantistes, destructrices, et dénuées de toute humanité.

 

 Fédération G.L.M.N. – 55 Avenue Marceau, 75116 Paris – www.glmn.eu

Communiqué du 19 octobre 2020

Communiqué de presse du 19 octobre 2020

     « PLUS JAMAIS ÇA » - MOURIR POUR DES IDÉES !...

Ce nouveau crime commis au nom d'un intégrisme religieux est abominable et intolérable car cet enseignant a été assassiné pour avoir voulu faire réfléchir ses élèves sur les valeurs de la République.

Nos premiers mots et ceux de tous les Frères et Sœurs de la Grand Loge Mixte Nationale, devant cette cruelle épreuve, sont ceux d’une solidarité et d’une empathie profondes envers la famille de ce professeur, tous ses amis, ses collègues et élèves de son collège, et tous les enseignants qui sont les premiers maillons de la chaîne de transmission des valeurs de la République auprès de nos enfants.

La France des Lumières pleure. Nous sommes Francs-Maçons, femmes et hommes, attachés aux valeurs de la République, à la laïcité, à la liberté de conscience et à la liberté d’expression. Ce qui vient de se produire est intolérable car cela voudrait, sans y parvenir, remettre en cause ce qui nous rassemble, la tolérance, la fraternité entre tous et l’ouverture d’esprit. Nous, Francs-Maçons, prônons la liberté de pensée, de conscience et de religion.

La tolérance n’est pas soumission et la tolérance n’est pas permissivité.

La laïcité, c’est le droit de croire ou de ne pas croire, c’est la liberté absolue de conscience. Elle garantit aux croyants ou aux non croyants le même droit à la liberté d’expression. Les francs-maçons et les laïques ne sont pas adversaires des religions, ils affirment simplement que les croyances religieuses doivent être du domaine intime et rester dans la sphère privée.

La laïcité est une valeur, un principe du vivre-ensemble. Ce n’est pas seulement la laïcité qui est menacée par ces actes terroristes et communautaristes. Non, c’est tout l’édifice républicain qui est mis en péril.

Rappelons à tous la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen si chère à la France.

  • La liberté de conscience revêt une double dimension religieuse et laïque.
  • La liberté d’expression est le droit reconnu à un individu de faire connaître le produit de sa propre activité intellectuelle à son entourage.

Rendons hommage à tous ceux qui ont été assassinés au nom de la Liberté de conscience et au nom de la Liberté d’expression: Le professeur Samuel Paty, les journalistes de Charlie-Hebdo, le chef d’entreprise Hervé Cornara, le colonel Arnaud Beltrame, le Père Jacques Hamel, pour n’en citer que quelques-uns, mais pensons aussi à tous les anonymes, tous ces passants qui étaient là au mauvais moment et qui ont également été touchés lors d’attentats par ce fanatisme aveugle et sanglant.

En s’attaquant à ces personnes, le terrorisme, car il s’agit bien de cela, s’en prend aux 5 piliers fondamentaux de notre société : l’éducation, la liberté d’expression, la religion, l’économie, le patriotisme.

Alors, élevons ensemble nos voix à l’unisson :

Non au fanatisme ! Non à la barbarie ! Non au fondamentalisme ! Non à l’obscurantisme ! Non à la Terreur ! Osons dire ce que nous voulons et osons dire surtout ce que nous refusons !

Oui au citoyen libre ! 

Le Conseil Fédéral de la GLMN,

Le 19 octobre 2020.

« Comprendre que la différence est une richesse et non une tare, accepter et tolérer les singularités contribuerait certainement au bon-vivre de tous ». (Hadnnan Hakoun)

Fédération G.L.M.N. – 55 Avenue Marceau, 75116 Paris – www.glmn.eu